DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Référendum grec : les marchés boursiers mondiaux fortement chamboulés

Vous lisez:

Référendum grec : les marchés boursiers mondiaux fortement chamboulés

Taille du texte Aa Aa

Logiquement, les indices boursiers ont ouvert en baisse à New York mardi après-midi : le Dow Jones recule de 2% à l’ouverture et le Nasdaq de 3%.

L’annonce d’un référendum en Grèce sur le plan de sauvetage du pays concocté par le reste de l’Europe continue de paniquer les marchés d’actions des deux côtés de l’Atlantique. En Europe en effet les indices boursiers sont ancrés dans le rouge : -7% pour le Mibtel de Milan, -6% pour le Dax de Francfort et -5,5% pour le Cac40 à Paris. Le secteur bancaire reperd énormément de terrain : en Allemagne Commerzbank recule de 11,5% et Deutsche bank de 11%. A Paris sur le Cac40 Société Générale abandonne 17% et à Milan Unicredit recule de 11%.

Le référendum du gouvernement grec et la probable réponse des citoyens grecs posent d‘énormes questions sur l’avenir de la zone euro.

“Qu’est-ce qui arrive à une monnaie commune quand un de ses membres la quitte se demande notre analyste Stefan Scharfetter, trader à Francfort? Y aura-t-il une nouvelle monnaie ? Comment les dettes seront-elles prises en compte avec cette nouvelle monnaie ? Ce sont les questions qui agitent les marchés. ça créé une incertitude considérable et ça pourrait générer de fortes perturbations dans les prochains mois”.

La bourse d’Athènes abandonne également beaucoup de terrain : -7% comme Milan. L’inquiétude a également regagné les marchés obligataires : le taux d’intérêt du bond du Trésor italien à 10 ans a atteint 6,29% mardi matin, en forte hausse par rapport au taux allemand. .