DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Charlie Hebdo victime de l'extrêmisme islamiste

Vous lisez:

Charlie Hebdo victime de l'extrêmisme islamiste

Taille du texte Aa Aa

Le siège de l’hebdomadaire, à Paris, a été incendié cette nuit à coups de cocktails molotov.

Pour le numéro à paraître aujourd’hui, le journal satyrique avait décidé de se rebaptiser “Charia Hebdo” et de faire de Mahomet son “rédacteur en chef”, en écho aux évènements en Tunisie, où un parti islamiste a gagné les élections, et en Libye, où la charia pourrait être imposée.

Le site internet de Charlie Hebdo était par ailleurs piraté ce mercredi matin. La une de ce mercredi circulait depuis quelques jours sur les réseaux sociaux.

Déjà en 2006, Charlie Hebdo avait fait parler de lui en publiant les très controversées caricatures de Mahomet venues du Danemark.