DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le printemps arabe de l'Education


wise

Le printemps arabe de l'Education

Les révolutions dans les pays arabes et leur impact sur l’éducation, au menu du sommet WISE (World education summit for education) qui se tient du 1er au 3 novembre 2011 à Doha.

Quels défis ces pays ont-ils en commun, que réformer dans le système éducatifs et comment?

Durant 3 jours, quelques 1300 experts de l’éducation, originaires de 120 pays planchent sur ces questions.

“ Il ne s’agit pas seulement de changer des aspects techniques, de construire de nouvelles écoles ou bien de modifier le cursus scolaire donc ça va prendre beaucoup de temps, même si dans ce contexte révolutionnaire, les choses vont plus vite,

explique le Dr. Mohamed FAOUR, du Canergie Middle East Centre.

Vous pouvez certes changer de régime en une nuit, mais changer le système éducatif, c’est une autre affaire… ça ne prendra pas des siècles, je l’espère, mais tout de même quelques années.”

Le WISE prize, d’un montant de 500 000 dollars est attribué à BRAC, une organisation de lutte contre la pauvreté établie en 1972 au Bangladesh, et dont les actions rayonnent désormais en Asie et en Afrique.

Egalement récompensé, pour “bonnes pratiques éducatives”, Sueña Letras.

Cette initiative promeut un logiciel destiné aux enfants sourds ou malentendants

“C’est le travail de toute une équipe qui est récompensé, et pas seulement au Chili, je suis très fier de les représenter, a déclaré l’initiateur de Sueña Letras Ricardo Rosas.

ce prix va nous apporter une visibilité , et va permettre de développer le programme à d’autres pays. Notre but est de nous étendre dans le monde entier.”

Petit pays de la taille de la Corse et premier exportateur de gaz naturel liquéifié, le Qatar renforce son rang de puissance régionale.

Après avoir soutenu les révolutions arabes, il cherche aujourd’hui à s’imposer comme référence en matière d’éducation.

Prochain article

wise

Deuxième sommet mondial de l'innovation pour l'éducation