DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un défenseur des droits de l'homme biélorusse risque la prison

Vous lisez:

Un défenseur des droits de l'homme biélorusse risque la prison

Taille du texte Aa Aa

Ales Beliatski, vice-président biélorusse de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme, risque la prison dans son pays. Entre trois et sept ans, pour fraude fiscale à grande échelle.

Il a été arrêté en août pour détention de comptes bancaires à l‘étranger. Selon le procureur, l’accusé aurait ainsi omis de déclarer au fisc 550 000 euros déposés sur des comptes en Pologne et en Lithuanie.

“A cause des lois en vigueur, pour que son association de défense des droits de l’homme Vesna puisse fonctionner, Belyatsky était obligé de garder l’argent sur des comptes personnels à l‘étranger.” déclare un de ses soutiens.

L’accusé affirme que ces sommes ont été versées par des ONGs étrangères. Elles ne peuvent donc en aucun cas être considérées comme un revenu personnel.

Le remplacement de sa détention provisoire par une mesure d’assignation à résidence a été refusée par le juge.