DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le ministre grec des Finances ne veut pas d'un référendum sur l'euro

Vous lisez:

Le ministre grec des Finances ne veut pas d'un référendum sur l'euro

Taille du texte Aa Aa

Un référendum sur une sortie de la zone euro, le ministre grec des Finances s’y est dit opposé. On ne sait pas encore en effet sur quoi portera la question du référendum grec mais selon Evangelos Venizelos, la position de la Grèce dans la zone euro est une “conquête historique du peuple grec” et elle ne peut être mise en doute.

Quel qu’il soit, il y aura bien référendum, c’est le souhait dur comme fer du Premier ministre :

“C’est un droit démocratique. Je pense que le peuple grec est sage et capable de prendre les bonnes décisions pour le bien de notre pays. Une bonne décision du peuple grec n’est pas seulement bonne pour la Grèce mais pour toute l’Europe”.

Georges Papandréou a ajouté hier qu’il était trop tôt pour dire quelle serait la question posée aux Grecs le 4 décembre, date probable du référendum.

L’opposition grecque, elle, est opposée au principe même de question populaire.