DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : Papandréou poussé vers la porte de sortie


Grèce

Grèce : Papandréou poussé vers la porte de sortie

Un virage à 180 degrés. Quatre jours après s‘être posé en chantre du référendum, le premier ministre grec espère obtenir la confiance des députés aujourd’hui, alors que l‘éventualité de son départ semble se préciser d’heure en heure.

“Je ne suis pas inamovible à mon poste de Premier ministre” a même confessé l’intéressé. Lâché par son propre camp, Georges Papandréou a fini par enterrer son projet controversé de référendum, et serait même prêt à démissionner en cas de vote favorable au Parlement. Il aurait d’ailleurs conclu un accord en ce sens avec ses ministres pour s’organiser une sortie honorable.

Et ce rebondissement dans la politique intérieure grecque a été suivi d’un autre, venu cette fois de la droite. Les conservateurs, qui ont toujours refusé les plans d’austérité, seraient disposés désormais à voter en faveur du plan européen de sauvetage. Deux conditions à cela : le départ du Premier ministre et l’organisation d‘élections.

Si tel était le cas, Georges Papandréou pourrait être remplacé par un cabinet d’union nationale en attendant la tenue de législatives anticipées.

A lire aussi:
 
Jean-Claude Trichet loue la résistance de l’euro
 
Referendum en Grèce: un exercice démocratique à haut risque
 
Crise de la dette : un accord à l’arraché
 
Les tribulations des chinois en Europe

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espagne : coup d'envoi des législatives