DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Alerte aux inondations maintenue à Gênes

Vous lisez:

Alerte aux inondations maintenue à Gênes

Taille du texte Aa Aa

Scènes apocalyptiques dans la grande ville portuaire de Gênes… Des amas de véhicules gisent dans les rues, des torrents d’eau ont dévasté des quartiers entiers, laissant derrière eux des tonnes de boues et de déchets…  
 
Et ce n’est peut-être pas terminé. L’alerte de niveau 2 a été maintenue à cause de la rivière Ferregiano.
Une seconde vague pourrait déferler sur la ville. Déjà six personnes sont mortes hier dont deux fillettes et leurs mères. La mairie est critiquée.
Les habitants sont en colère:
 
“C’est absurde, absurde, il y avait une alerte et qu’est-ce-qu’ils ont fait? Ils ont ouvert les écoles et les crèches! Pourquoi ces mères sont-elles mortes? Parce qu’elles venaient chercher leurs enfants à l‘école. Ces enfants seraient restés à la maison, il n’y aurait pas eu tous ces morts!”
 
Ces inondations sont considérées comme les pires qu’ait connues Gênes depuis 41 ans.
Et il continue de pleuvoir, le front s‘étend.
Deux bourgs proches de La Spezia ont été évacués par précaution.
Les sauveteurs effectuent des contrôles sur des dizaines d‘éboulements et glissements de terrain qui se sont produits sur les routes. 
La région a déjà été frappée d’inondations meurtrières il y a 10 jours.
 
“Nous essayons de limiter les dégâts, de comprendre comment la terre peut absorber ces pluies, nous vérifions comment l’eau et les rivières s‘écoulent” explique un géologue.
 
Les intempéries se sont étendues au Piémont. L’alerte météo concerne aussi la Toscane, les environs de Rome, ainsi que le sud de la péninsule italienne.