DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle au Libéria : violents affrontements entre police et opposants

Vous lisez:

Présidentielle au Libéria : violents affrontements entre police et opposants

Taille du texte Aa Aa

Des prières mais aussi de la colère à Monrovia au Libéria. A la veille du second tour de l‘élection présidentielle, des violences ont fait au moins un mort ce lundi. La police a dispersé des opposants à la candidate et présidente libérienne. Et selon un journaliste de Reuters, des policiers ont pris d’assaut le QG du rival de la présidente, Winston Tubman, avant d‘être eux-mêmes repoussés par des Casques bleus.

Winston Tubman, qui crie à la fraude et qui a réclamé en vain le report du second tour, a lancé une mise en garde ce dimanche.

“L’impact sur la région serait énorme si nous devions tomber dans le chaos une nouvelle fois. Le cycle complet recommencerait encore: confusion dans les pays voisins, fuite de Libériens, tensions dans le pays. Cela coûterait beaucoup plus cher sur le long terme que si les élections étaient reportées d’un mois”, a-t-il déclaré.

La présidente sortante et prix Nobel de la paix Ellen Johnson Sirleaf était arrivée en tête du premier tour le 11 octobre. Elle avait récolté près de 44% des voix. Son rival, qui en a obtenu presque 33 % , a appelé ses partisans à boycotter le second tour.