DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Facebook aurait répondu face à l'ultimatum dans le Land de Hambourg

Vous lisez:

Facebook aurait répondu face à l'ultimatum dans le Land de Hambourg

Taille du texte Aa Aa

En Allemagne, Facebook est dans le collimateur de certains fonctionnaires chargés de la protection des données. Parmi les griefs visant le réseau social sur internet, l’utilisation de la reconnaissance des visages.

Johannes Caspar, fonctionnaire du Land de Hambourg, avait donné à Facebook jusqu’au 7 novembre pour se mettre en conformité avec le droit européen et national. “Imaginez que vous voyez une personne dans un bar et que vous voulez savoir ce qu’elle fait, où elle vit, ce qu’on dit sur elle, explique en substance Johannes Caspar. Et bien, dans l’avenir, il suffira, via une photo, de regarder dans de telles bases de données”.

Avec plus de 75 milliards de photos stockées, Facebook aurait identifié plus de 450 millions de personnes. 1000 noms seraient identifiés chaque seconde. Le réseau social aurait donné sa réponse avant la fin de l’ultimatum. Si tel est le cas, rien n’a filtré. Reste à savoir si Caspar envisagera un recours en justice ou pas.