DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le candidat républicain Herman Cain de plus en plus sur la sellette

Vous lisez:

Le candidat républicain Herman Cain de plus en plus sur la sellette

Taille du texte Aa Aa

“Je n’ai jamais harcelé sexuellement quiconque”, la déclaration est d’Herman Cain le 31 octobre dernier.

Mais quelques jours plus tard, l’actuel candidat favori pour l’investiture républicaine pour la présidentielle américaine 2012 a de nouveau été accusé de s‘être livré à des attouchements indécents à l‘égard d’une femme en 1997.

Après trois autres femmes, c’est Sharon Bialek qui a déclaré que Cain lui avait fait des avances après un repas à Washington alors qu’elle lui demandait de l’aider à trouver un emploi après son licenciement par l’Association nationale de la restauration, que Cain dirigeait alors.

Des allégations totalement fausses selon l’entourage du candidat qui est de nouveau distancé par l’ancien gouverneur mormon Mitt Romney dans les sondages.

Cain dénonce une chasse aux sorcières mais après des explications embrouillées, il a reconnu que dans un des cas, l’affaire s‘était soldée par un règlement à l’amiable.

Ancien patron de la chaîne de pizzas Godfather qu’il a fondé, Cain était contre toute attente en tête de la course à l’investiture républicaine grâce à son programme basé sur moins d‘état et moins d’impôts.