DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le ras-le-bol des musulmans de New York, "fliqués" en permanence 

Vous lisez:

Le ras-le-bol des musulmans de New York, "fliqués" en permanence 

Taille du texte Aa Aa

La polémique enfle à New York au sujet d’une grande opération de surveillance policière de la communauté musulmane. L’agence de presse AP a obtenu des documents qui attestent du fait que plusieurs restaurants ou commerces ont été largement espionnés, notamment à Brooklyn.
 
Moussa, barbier, a eu droit, lui, a une vraie descente :
 
“Il y avait cinq policiers dehors, déclare t-il, peut-être dix à l’intérieur. J’ai demandé “que se passe t-il”? Ils m’ont dit “Oh, c’est la routine”. Mais la routine de quoi “?
 
Cafés, restaurants, supérettes, aucun propriétaire de ces commerces n’a pour l’instant osé porter déposer une plainte qui aurait d’ailleurs très peu de chance d’aboutir. La police, en outre, se dit irréprochable :
 
“Nous nous considérons comme conscients et au courant des libertés publiques. Et nous savons qu’il y aura toujours des.. des tensions entre la police et les soi-disant groupes de défense des libertés publiques.”
 
Surveillance, mises sur écoute et filatures durent depuis le 11 septembre 2001, mais aujourd’hui le ras-le-bol est à son comble au sein de la communauté musulmane.
 
Des dizaines de séminaires sont organisés en ce moment dans les universités new-yorkaises, afin d’envisager des possiblités d’action.