DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libéria : faible affluence au 2e tour de la présidentielle

Vous lisez:

Libéria : faible affluence au 2e tour de la présidentielle

Taille du texte Aa Aa

Marqués par les violences de lundi, peu d‘électeurs se sont prononcés hier lors du second tour de la présidentielle au Libéria.

Certains bureaux de vote sont même restés fermés, par crainte de débordements. Rien de comparable avec les files d’attente qui s‘étaient créées lors du premier tour, le 11 octobre dernier.

Winston Tubman, le principal opposant à la présidente sortante, s’est retiré de la course. Il dénonce des fraudes, pourtant démenties par les observateurs internationaux.

La chef de l’Etat, Ellen Johnson Sirleaf, déplore pour sa part les violences et les personnes tuées lundi. S’excusant auprès de la population, la présidente promet qu‘à l’issue d’une enquête, des actions seront prises.

La veille du scrutin, la police a violemment réprimé une manifestation de l’opposition, faisant au moins deux morts. Les forces anti-émeutes ont tiré à balles réelles. L’opposition accuse la présidente d‘être responsable de ces attaques.