DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Regarder un journal se construire en direct : une expérience du guardian.co.uk

Vous lisez:

Regarder un journal se construire en direct : une expérience du guardian.co.uk

Taille du texte Aa Aa

Le quotidien britannique, The Guardian, a décidé de laisser entrer les lecteurs dans l’intimité de la rédaction. Pas dans ses bureaux du centre de Londres, mais sur son site web, le temps d’une expérience qui devrait durer une quinzaine de jours.

Le journal propose depuis lundi une nouvelle section dédiée à la présentation du travail de la rédaction en direct. On y trouve la liste, mise à jour en continue, des articles sur lesquels travaillent les journalistes des rubriques “Monde”, “Royaume Uni”, “Sport”, “Economie” et “Société et science” mais aussi le calendrier des événements à venir. Une dernière et large place est laissé à un fil Twitter. Ce dernier regroupe les conversations des journalistes entre eux à propos des articles sur lesquels ils travaillent. Tous les messages sont regroupés par un hashtag (un mot clé) créé par le journal : #opennews. Mais le dispositif est aussi ouvert aux réactions et aux suggestions des lecteurs qui sont conviés à interagir avec les journalistes, de préférence par Twitter.

C’est une première en Angleterre où la dureté de la concurrence rendait ce genre d’initiative peu probable. Selon James Randerson, le chef du service sciences “La première réaction dans le milieu a été dire que c‘était insensé, que la concurrence allait voir tout ce qu’on faisait. Mais nous n’avons pas eu de problème de vol de sujets (…) et nous ne mettons pas les exclusivités et les informations sous embargo sur cette liste”.

Pour Dan Roberts, responsable des pages nationales, le scandale de News Of The World a rendu les lecteurs plus regardant sur la manière dont le journal travaille. Non seulement, “ils veulent un journalisme professionnel mais aussi avoir leur mot à dire”.

Un effet probablement accentué par la participation grandissante des internautes à la construction de l’information, le fameux “journalisme citoyen”. En France par exemple, Rue 89, propose, depuis plusieurs années, une expérience reposant sur le même principe et organise chaque jeudi à 9h un chat à l’occasion de sa conférence de rédaction. Un journaliste rapporte les conversations en cours en direct et les internautes peuvent intervenir. Une autre manière de construire l’information et de vivre l’information en direct pour les lecteurs…