DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rétromachine : la première "minute de silence"

Vous lisez:

Rétromachine : la première "minute de silence"

Taille du texte Aa Aa

Le *11 novembre 1919*se déroule la première minute de silence au monde lors de la cérémonie de commémoration de l’armistice de la Grande Guerre en France. Pendant 60 secondes les officiels réunis se recueillent en signe d’hommage aux victimes.

Depuis cette date, le cérémonial a gardé son intitulé de « minute de silence » mais sa durée peut varier. Progressivement, il s’est exporté à l’international et s’est institutionnalisé. Il représente une façon neutre de rendre hommage qui convient à des cérémonies religieuses comme laïques. Lors d’événements à dimension internationale, les pays établissent un « protocole de silence » qui consiste à s’accorder sur une date et une heure pour la tenue d’une minute de silence. Ce fut notamment le cas lors de l’hommage aux victimes de attentats de Londres(2005), de Madrid (2004) ou de New-York (2001) ou encore du Tsunami de 2004. De manière générale, la minute de silence s’accompagne d’un arrêt total temporaire des activités en cours, ce qui peut donner lieu à des scènes inédites telles que des villes entières à l’arrêt.

D’autres 11 novembre: « Black Friday », 4 militants anarchistes sont exécutés à Chicago (1887) ; l’armistice de la Première Guerre Mondiale est signée à Rethondes (1918) ; les États-Unis restituent l’île d’Okinama au Japon (1971) ; premier vol commercial de la navette spatiale américaine Columbia (1982) ; Yasser Arafat meurt à Paris (2004)

Né(e)s un 11 novembre: l’actrice et écrivain française Nadine Trintignant (1934), l’actrice américaine Demi Moore (1962), l’acteur américain Léonardo DiCaprio (1974), le joueur de rugby français François Trinh-Duc (1986)