DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Portugal: Lisbonne vise une diminution des dépenses publiques "sans précédent"

Vous lisez:

Portugal: Lisbonne vise une diminution des dépenses publiques "sans précédent"

Taille du texte Aa Aa

C’est ce qu’a annoncé Pedro Passos Coelho à l’ouverture du débat au Parlement sur le budget 2012. Il a vigoureusement défendu hier les objectifs de rigueur prévus par ce budget afin de respecter le plan d’aide de l’Union européenne et du FMI.

“Dans cette période de turbulences que nous vivons, le budget n’a pas de place pour les doutes, ou pour les calculs politiques autres que ceux pour garantir que les buts sont atteints”, a déclaré Coelho.

Trois partis s’opposent au budget 2012, notamment le Bloc de gauche. Mais son adoption le 30 novembre ne fait pas de doute, Coelho dispose d’une majorité confortable et de l’accord tacite du Parti socialiste.

“Il y a deux dirigeants européens, Merkel et Sarkozy qui négocient entre eux et publiquement la création d’un nouveau mur de Berlin pour exclure une partie de l’Europe. L’Europe est aussi la nôtre”, a lancé Francisco Louca, du Bloc de gauche.

Une grève générale est prévue le 24 novembre à l’appel des deux grandes centrales syndicales du pays. Le budget 2012 prévoit notamment la suppression des 13ème et 14ème mois pour les fonctionnaires et les retraités aux revenus supérieurs à 1000 euros.

Avec AFP