DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

EMI vendue à son concurrent Universal

Vous lisez:

EMI vendue à son concurrent Universal

Taille du texte Aa Aa

Dans la tourmente et en manque de liquidités, la banque américaine Citigroup a été dans l’obligation de céder l’ensemble de ses activités musicales en liquidant EMI, la célèbre maison de disques britannique.

Après plus d’une décennie de plans sociaux, c’est peut-être la fin des années d’incertitudes pour les salariés de la firme.

Coût de l’opération : 1,4 milliard d’euros pour le nouvel acquéreur qui n’est autre que le numéro un mondial de la musique, Universal, une filiale de Vivendi.

Les professionnels du secteur se réjouissent de cette opération.

“J’espère que EMI continuera sous sa forme actuelle parce que c’est une bonne compagnie. C’est eux qui sont en charge de notre distribution. Vraiment des gens bien. Tant qu’ils continuent d’exercer, c’est une bonne chose, a déclaré Pete Hutchinson, de Peacefrog Records.”

Les Beatles, Pink Floyd, David Guetta ou encore Coldplay, autant de formations qui ont fait le succès de la major londonienne. Avec ce rachat, trois grandes multinationales se partagent désormais 70% du gâteau dans l’industrie : Universal music, Warner music et Sony music.