DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie : mort du preneur d'otage du ferry

Vous lisez:

Turquie : mort du preneur d'otage du ferry

Taille du texte Aa Aa

Le pirate a été abattu par les forces de sécurité turques 12 heures après avoir détourné le bateau. La prise d’otage du Kartepe s’est donc soldée par la mort du pirate, soupçonné d’appartenir au PKK.

Contrairement à ce qui avait été annoncé, le ravisseur, un certain Egemen Erdogan, a agi seul et portait une fausse ceinture d’explosifs. Mais trois véritables charges ont tout de même été retrouvées à l’intérieur.

Les otages ont appris ce qui se passait en regardant la télévision.

“Les forces de sécurité nous ont téléphoné et nos amis ont ouvert la porte pour les laisser pénétrer à l’intérieur du bateau. Nous sommes restés silencieux et avons attendu dans un coin. Ensuite, ils sont montés, il y avait 15 commandos.”

“Il nous a gardés à l‘étage, mais on a fini par descendre sans l’avertir. A ce moment là, les commandos sont entrés et ils l’ont maitrisé en dix minutes.”

Le ferry parti d’Izmit avait été détourné peu avant 18h ce vendredi alors qu’il devait assurer sa liaison normale avec la ville de Gölcük, dans la mer de Marmara. 24 personnes se trouvaient à bord, parmi lesquels 18 passagers. Aucun d’entre eux n’a été blessé.

C’est dans ce secteur que se trouve Imrali, l‘île qui abrite la prison d’Abdullah Öcalan, le chef du PKK, qui purge une peine de prison à perpétuité.