DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Allemagne s'interroge sur l'existence d'un réseau terroriste d'extrême-droite

Vous lisez:

L'Allemagne s'interroge sur l'existence d'un réseau terroriste d'extrême-droite

Taille du texte Aa Aa

Une Fraction Armée Brune, mouvement terroriste d’extrême-droite, opérerait-elle en Allemagne à l’image de la Fraction Armée Rouge, groupe d’extrême-gauche auteur de nombreux attentats dans les années 70 à 90 ? Certains le redoutent depuis la découverte à Zwickau, dans l’ex-RDA, chez une militante néo-nazie, d’une arme ayant tué 9 personnes d’origine étrangère.

“Ce que l’on apprend est alarmant, estime la ministre de la Justice, Sabine Leutheusser- Schnarrenberger. Nous avons maintenant besoin de savoir si les suspects appartiennent ou non à un réseau d’extrême-droite. Seules des investigations poussées le permettront. Il n’y a pas lieu d’aller sur le terrain d’une bataille politicienne.” De son côté, le président de la communauté turque en Allemagne

Kenan Kolat déplore que le racisme, la “terreur raciste”, insiste-t-il même, soit un sujet tabou. “Le débat doit débuter immédiatement”, réclame-t-il.

Samedi, la presse allemande publiait la photo des trois suspects des meurtres de neuf hommes, huit d’origine turque et un d’origine grecque, entre 2000 et 2006 dans des restaurants de kebab de plusieurs villes du pays. Les deux hommes ont été retrouvés

morts dans un camping-car et ils se seraient suicidés selon les enquêteurs. La femme s’est livrée à la police mais elle refuse de s’exprimer. Les enquêteurs espèrent trouver dans la maison en ruines dans laquelle le trio semble-t-il habitait des pièces à conviction.