DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Notre pays doit redevenir un élément de force", estime le nouveau Premier ministre italien

Vous lisez:

"Notre pays doit redevenir un élément de force", estime le nouveau Premier ministre italien

Taille du texte Aa Aa

Son nom est sorti sans surprise dimanche soir à Rome. Mario Monti a été choisi par le président italien pour diriger le futur gouvernement. Mario Monti, commissaire européen pendant dix ans, considéré comme un économiste très compétent, aura a priori un soutien suffisant au parlement pour faire adopter son plan d’austérité. “Notre pays doit remporter le défi de la renaissance, a-t-il insisté lors de sa première déclaration. Il doit redevenir un élément de force et non de faiblesse, dans une Union européenne dont nous avons été parmi les fondateurs”.

Ce sont les consultations de tous les partis politiques, menées tambour battant par le président italien, qui ont ouvert la voie à Mario Monti. “Essayer d‘éviter d’aller vers des élections anticipées, et donc vers un vide du pouvoir, a expliqué le président Giorgio Napolitano, c’est une exigence que toutes les forces politiques et sociales devraient soutenir”. La nomination de Mario Monti intervient à point nommé pour rassurer les marchés boursiers avant leur ouverture lundi matin.