DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Opération militaire dans une favela de Rio : gros moyens mais peu de résultat

Vous lisez:

Opération militaire dans une favela de Rio : gros moyens mais peu de résultat

Taille du texte Aa Aa

Pas un seul coup de feu n’a été tiré au cours de l’opération militaire menée dimanche à Rio. Un exploit, comme a pu le souligner le chef de la police militaire brésilienne, quand on sait que la favela de la Rocinha passe pour être le principal lieu de trafic de drogue de Rio. L’un des plus puissants cartels y fait la loi depuis au moins trente ans.
 
“Maintenant, témoigne un habitant, nous allons avoir les mêmes droits que n’importe quel autre citoyen. On nous traitera comme les habitants de Copacabana”. C’est très tôt dimanche matin que les forces d‘élite de la police, appuyées par des blindés, ont investi la favela de la Rocinha. L’opération semble avoir été surtout médiatique, en vue de la Coupe du monde de football au Brésil. Tellement médiatique qu’elle a donné la “puce à l’oreille” aux narcotrafiquants. Le bilan est maigre: un seul suspect a été arrêté, et treize armes saisies.