DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie: "il faut des mesures impopulaires"

Vous lisez:

Italie: "il faut des mesures impopulaires"

Taille du texte Aa Aa

En attendant que Mario Monti mette son futur gouvernement sur les rails et fasse ses preuves, les discussions sur les solutions pour sortir l’Italie de la crise de la dette se poursuivent dans la classe politique et dans la rue.

Le parlementaire Paolo Guzzanti, qui porta les couleurs du parti de Silvio Berlusconi avant de le quitter, préconise des mesures impopulaires.

“Pour éviter d’arriver à cette autre forme de défaut, c’est-à-dire la spoliation de nos richesses, il faudra que ce gouvernement fasse des choses impopulaires qui même avec une costume gris, un bel aspect et une belle coupe de cheveux resteront impopulaires, ajoute Paolo Guzzanti, en faisant allusion au style de Mario Monti.

Selon la presse italienne, Mario Monti pourrait rétablir la taxe foncière sur la résidence principale, abolie par Berlusconi, et mettre en place un impôt sur la fortune.

Avec AFP