DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Messages des Italiens à Mario Monti

Vous lisez:

Messages des Italiens à Mario Monti

Taille du texte Aa Aa

Loredana Pompei a ouvert le café Brasile dans le centre de Rome il y a 12 ans. Malgré les menaces qui pèsent sur l‘économie italienne, ce n’est pas la période la plus critique qu’elle ait connue. Aujourd’hui elle aimerait que le nouveau gouvernement allège les charges salariales pour les petits entrepreneurs afin de favoriser l’embauche, mais elle a peu d’espoir.

“Je ne crois pas aux miracles, j’ai même peur que le nouveau gouvernement nous impose plus de taxes.”

Et elle a un message pour Mario Monti:

“J’invite le nouveau Premier ministre à rester un technicien, à ne pas devenir un politicien.”

Autres suggestions faites au président du conseil italien désigné. Elles viennent du vice-président du plus important journal économique et financier d’Italie, Ile Sole 24 Ore, Fabrizio Forquet, ici consulté en tant qu’analyste:

“Ils discutent de nouvelles coupes budgétaires d’environ 25 milliards d’euros, ce ne sera pas vraiment facile à accepter. Monti doit immédiatement faire une série de réformes, parce que l’Italie a besoin de rigueur mais aussi d’une relance de la croissance. Le projet de réformes de Mario Monti va nécessiter de très grands sacrifices de la part de la société italienne, et celle-ci pourrait les accepter si les politiciens font des sacrifices analogues ou mieux, supérieurs.”

Pour l’heure Mario Monti envisage de rétablir la taxe foncière sur la résidence principale ou encore de mettre en place un impôt sur la fortune. Il pourrait aussi s’attaquer à la réforme des retraites.