DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chine: le dissident Ai Weiwei dénonce la "rançon" qu'il doit payer au régime

Vous lisez:

Chine: le dissident Ai Weiwei dénonce la "rançon" qu'il doit payer au régime

Taille du texte Aa Aa

Grâce à la solidarité internationale, le dissident Ai Weiwei parvient à mieux résister au régime chinois.

L’artiste a reçu plus de 8 millions de yuans de dons. Il peut ainsi payer une caution, et faire appel contre l‘énorme redressement fiscal que lui réclament les autorités. “J‘étais un otage il y a encore six mois, explique-t-il, et maintenant, je paie une rançon, je me sens comme volé officiellement”. “Etes-vous libre de circuler dans le pays ?” le questionne-t-on. “Ah, quelle question !“ 
 
Ai Weiwei est allé déposer ses 8 millions de yuans dans un centre des impôts de Pékin, en insistant pour que cet argent serve bien de caution. Mais le régime chinois lui en réclame 15 millions, soit l‘équivalent de 1,7 millions d’euros. “Ce combat contre le fisc, dénonce le peintre et sculpteur, montre au monde dans quel système nous vivons en Chine”.