DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Eclairage sur l'équipe de Mario Monti

Vous lisez:

Eclairage sur l'équipe de Mario Monti

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement Monti est composé de 14 hommes et trois femmes, tous des techniciens, dont l’objectif est de remettre l’Italie sur les rails.

Certains choix se détachent déjà, à commencer par le ministre du Développement économique, de l’Industrie et des Infrastructures, Corrado Passera, 56 ans, patron de la deuxième banque italienne, Intesa Sanpaolo. Certains ont déjà évoqué le conflit d’intérêt mais Mario Monti affirme que cet expert du milieu bancaire est un atout en ces temps troublés. Pour le Premier ministre, “sa nouvelle fonction est une promesse d’activité fructueuse au sein du gouvernement”.

A l’Intérieur, pour la deuxième fois depuis l’après guerre, une femme, Anna Maria Cancellieri, 67 ans.

Elle est préfet, a été deux fois commissaire.

Intègre, elle illustre le renouveau de ce gouvernement comme Paola Severino, une avocate de 63 ans, nommée ministre de la Justice.

C’est une première depuis plus de 65 ans en Italie, un choix salué par l’Union des chambres pénales qui a souligné ses “qualités humaines, scientifiques et professionnelles”.

La troisième femme du gouvernement Monti, Elsa Fornero, 63 ans, est une économiste, spécialiste des questions de retraites. Elle se voit chargée du ministère de l’Emploi et des Politiques sociales et aura sans doute fort à faire puisqu’une réforme des retraites est évoquée.

On notera l’arrivée d’Andrea Riccardi,61 ans, à la Coopération internationale. Il est membre de la très influente communauté Sant’Egidio, une institution de l’Eglise aux ramifications internationales. Certains y voit le signe du retour de l’influence des milieux catholiques dans la vie politique italienne.

Et voici la liste de tous les ministres du gouvernement dévoilé de mercredi par Mario Monti:

Président du Conseil et ministre de l’Economie – Mario Monti

Affaires étrangères – Giulio Terzi di Santagata

Intérieur – Anna Maria Cancellieri

Justice – Paola Severino

Défense – Giampaolo Di Paola

Industrie, Infrastructures et Transports – Corrado Passera

Agriculture – Mario Catania

Environnement – Corrado Clini

Travail, Politique sociale et Egalité des chances – Elsa Fornero

Santé – Renato Balduzzi

Education et Recherche – Francesco Profumo

Culture – Lorenzo Ornaghi

Affaires européennes – Enzo Moavero Milanesi

Tourisme et Sport – Piero Gnudi

Relations régionales – Fabrizio Barca

Relations avec le parlement – Piero Giarda

Coopération internationale – Andrea Riccardi

Sous-secrétaire d’Etat à la présidence du Conseil – Antonio Catricala