DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les autorités somment les "Indignés" de Londres de décamper

Vous lisez:

Les autorités somment les "Indignés" de Londres de décamper

Taille du texte Aa Aa

En Grande-Bretagne, les manifestants qui campent dans le quartier des affaires de Londres ont reçu l’ordre de quitter les lieux. Ils ont jusqu‘à ce jeudi 18h, heure locale, pour démonter leurs tentes. Faute de quoi, ils seront poursuivis devant la justice. Les autorités municipales sont venues sur place pour les en informer. Mais ces “Indignés” britanniques n’ont pas l’intention de plier bagages. Au contraire, ils disent vouloir lancer une contre-attaque judiciaire.

“On n’est pas là pour le plaisir de camper dans la rue, explique une des manifestantes. Je serai beaucoup mieux chez moi dans un bon lit. Mais c‘était plus fort que moi : je suis venu ici pour dénoncer l’injustice qu’on voit partout autour de nous. Pour moi, ce quartier de Londres, c’est un paradis fiscal pour des multinationales criminelles”.

Voilà près d’un mois que ces manifestants campent sur le parvis de la cathédrale Saint-Paul au coeur de la City. Ils s’inspirent du mouvement des “Indignés” américains qui occupent le quartier de Wall Street pour dénoncer la cupidité du monde la finance.