DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rétromachine : la pomme de Guillaume Tell

Vous lisez:

Rétromachine : la pomme de Guillaume Tell

Taille du texte Aa Aa

Le 18 novembre 1307 un Suisse tranche, d’une flèche d’arbalète, une pomme posée sur la tête de son fils sans la faire tomber. Cet événement fonde la légende de Guillaume Tell.

Il existe différentes versions de la manière dont se serait déroulée la scène et de ses conséquences. La plus répandue raconte que Guillaume Tell aurait dû tirer cette flèche sur ordre du bailli local parce qu’il ne serait pas incliné devant son chapeau (accroché à un arbre). Persuadé que Guillaume Tell manquerait sa cible, le bailli avait fait poser la pomme sur la tête de son fils pour le punir de son irrespect. Après ce coup de maître, Guillaume Tell avoue avoir caché une seconde flèche dans ses vêtements pour tuer le bailli au cas où son fils serait blessé. Ensuite, selon les versions Guillaume Tell aurait été noyé ou il se serait échappé et serait retourné tuer le bailli.

La légende de Guillaume Tell, est très importante dans l’Histoire et la culture suisse mais aussi européenne. Présenté comme un garant de l’indépendance et un défenseur de la liberté, il incarne le héros légendaire du XIVe siècle.
Une exposition sur Guillaume Tell est ouverte à Neuchâtel jusqu’en janvier 2012.

D’autres 18 novembre : inauguration du musée du Louvre (1793) ; loi imposant le repos dominical en France (1814) ; premier Walt Disney avec Mickey Mouse (Mortimer à l’époque) (1928) ; Florence Arthaud devient la première femme a remporter la Route du Rhum (1990) ; Terry Waite, émissaire de l’Eglise d’Angleterre, est libéré au Liban après 6 ans de captivité (1991).

Né(e)s un 18 novembre : le dessinateur de BD Alan Moore (1953), la chanteuse britannique Kim Wilde (1960), l’acteur et réalisateur américain Owen Wilson (1968), le pilote de rallye Petter Solberg (1974), le rugbyman du XV de France Thierry Dusautoir (1981).