DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Emma Bonino : "Nous avons besoin d'un effort commun"

Vous lisez:

Emma Bonino : "Nous avons besoin d'un effort commun"

Taille du texte Aa Aa

Emma Bonino, Vice-présidente du Conseil italien, est une proche de Mario Monti. Elle a été une des premières à le féliciter. Nous l’avons rencontrée après sa nomination à la présidence du Conseil.

Emma Bonino, Vice-présidente du Sénat italien : “Monti est une personne extraordinaire et très digne, le problème ce sont les exigences des intérêts privés de ce pays et les réformes prises il y a 20 ans.”

Cecilia Cacciotto, Euronews : “Mario Monti sera-t-il capable de redonner un rôle important à l’Italie en Europe?

Emma Bonino : “Je pense que ce doit être l’effort de tout le gouvernement, de tout le pays, et bien sûr du Président du Conseil, avec le soutien, que nous avons toujours eu, de l’Europe et du Président de la République. Mais je le répète, ce doit être l’effort du gouvernement et du pays”

Euronews : “L’Europe des politiciens semble terminée : est-ce l’heure de l’Europe des technocrates ?”

Emma Bonino : “Le problème c’est que l’Europe politique n’a jamais commencée. Le vrai problème – et dejà Helmut Kohl, François Mitterrand, tout le monde, en étaient conscients en 1991 – c’est qu’on ne peut pas avoir une monnaie stable sans avoir un gouvernement économique et un ministre de l‘économie, sans, finalement, avoir une Europe politique. Et pour moi le fédéralisme signifie d’abord avoir une politique étrangère et une défense communes.”