DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : la France appelle l'ONU à s'impliquer

Vous lisez:

Syrie : la France appelle l'ONU à s'impliquer

Taille du texte Aa Aa

A la veille de l’expiration de l’ultimatum lancé par la Ligue arabe à Damas, la répression se poursuivait en Syrie.

Les troupes fidèles au régime de Bachar Al-Assad ont ouvert le feu pour disperser des milliers de manifestants pro-démocratie à la sortie des prières du vendredi.

L’observatoire syrien des droits de l’Homme basé au Royaume-Uni parle de 11 morts à Homs, Deera, Hama et Damas.

La capitale, où 2.000 personnes ont manifesté leur soutien au Président syrien. La guerre civile menace.

En visite à Ankara, qui a rompu tout lien avec Damas, le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a appelé le Conseil de sécurité de l’ONU à s’impliquer, en dépit des réticences russes et chinoises.

“Il faut continuer à exercer la pression. Je vous ai parlé de la résolution qui est en cours de discussion à l’Assemblée générale. Je pense qu’il serait bon aussi que le Conseil de Sécurité se prononce, il n’est pas normal que sur une crise de cette ampleur, 3 500morts déjà, 20 000 prisonniers, traités souvent de manière extrêmement brutale, la torture, il n’est pas acceptable que le Conseil de sécurité ne se prononce pas”, a-t-il déclaré.

A Istanbul, des centaines de Syriens exilés ont manifesté contre le régime Assad.

La Ligue Arabe, qui a exclu la Syrie de ses rangs cette semaine, a donné jusqu‘à ce samedi à Damas pour tenir sa promesse de cesser la répression et accueillir des observateurs arabes.