DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Soutenu par le parlement italien, Mario Monti veut désormais convaincre l'Europe

Vous lisez:

Soutenu par le parlement italien, Mario Monti veut désormais convaincre l'Europe

Taille du texte Aa Aa

Le nouveau président du Conseil a obtenu hier une très large confiance de la Chambre des Députés après celle du Sénat jeudi.

Le voici désormais à pied d’oeuvre avec son cabinet de techniciens pour une mission extrêmement difficile, celle de restaurer la crédibilité financière de la péninsule qui passe par un travail de réformes titanesque et dont le succès n’est en rien garanti comme l’explique cet éditorialiste au Corriere della Sera :

“C’est un professeur, ce n’est pas un homme politique et son arrivée est saluée comme celle du sauveur de l’Italie mais il n’est qu’une personne qui doit essayer de relancer l’Italie. Ce n’est pas facile et cela va prendre du temps”, explique Massimo Franco.

Et dans cette trattoria, on ne dit pas autre chose. Mario Monti a du pain sur la planche et il va devoir retrousser ses manches :

“Quoi qu’il fasse, ca ira toujours mieux qu’avec le précédent, au moins il va essayer de faire quelque chose. Je suis d’accord avec lui et j’espère qu’il fera une réforme fiscale sérieuse”, explique ce client.

Super Mario va devoir concocter un discours aux petits oignons lors de son sommet informel jeudi prochain à Strasbourg avec le président français Sarkozy et la chancelière allemande Merkel. Au menu aussi, une réunion à Bruxelles à la Commission dont il a été membre par le passé pour discuter de la crise dans la zone euro.