DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une vague bleue au Parlement espagnol

Vous lisez:

Une vague bleue au Parlement espagnol

Taille du texte Aa Aa

Emmené par Mariano Rajoy, le Parti Populaire remporte 186 sièges à la chambre basse du Parlement, soit 44,5% des suffrages, obtenant ainsi la majorité absolue.
 
Loin derrière, le PSOE se contente des miettes, avec 28,6% des voix et seulement 110 sièges de députés sur les 350 que compte le Congrès des députés. Les socialistes, qui n’arrivent en tête que dans les régions de Barcelone et de Séville, perdent 59 sièges par rapport à la précédente législature de 2008.
 
Une partie des anciens électeurs du PSOE ont choisi les écolo-communistes d’Izquierda unida (IU, gauche unie), qui réalisent un score plus qu’honorable avec 6,85 % des suffrages et décrochent 11 sièges, leur progression est d’environ 60 %.
 
D’autres lui ont préféré UpyD, un parti de centre gauche, qui rafle 5 sièges.
 
Un srutin qui a vu une baisse de la participation qui atteint 71,7% des inscrits, contre 73,85% en 2008.
 
L’une des surprises de ce dimanche est venue de Amaiur, la coalition indépendantiste basque, qui fait son entrée au Parlement régional du Pays Basque. Issue de la mouvance Batasuna, bras politique de l’ETA illégal depuis 2003, la formation a recueilli 6 sièges, tout juste un mois après l’annonce historique d’ETA mettant fin à 40 ans de violence.
 
A noter par ailleurs que la droite obtient également la majorité absolue au Sénat. Le Parti Populaire y décroche 135 sièges, loin devant le PSOE avec 48 sièges.