DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Espagne en crise aux urnes

Vous lisez:

L'Espagne en crise aux urnes

Taille du texte Aa Aa

Le grand jour pour Mariano Rajoy. Le chef du parti populaire espagnol a accompli son devoir d‘électeur ce matin avec l’assurance des vainqueurs. Tous les sondages prédisent une majorité absolue aux conservateurs, et ce, dans les deux chambres.

Aux urnes également ce dimanche : son adversaire socialiste, Alfredo Perez Rubalcaba. L’ancien ministre de l’Intérieur a certes plus de charisme et inspire davantage le respect. Mais dans l’esprit des Espagnols, il reste associé au gouvernement Zapatero, qui au bout de 7 ans laisse le pays en proie à la pire crise économique de l’histoire contemporaine. La récession menace dans une société gangrénée par le chômage qui touche 21,5% de la population active, 40% des jeunes.

36 millions d’inscrits sont appelés à élire 350 députés et 208 sénateurs pour quatre ans au scrutin proportionnel.

Sous forte pression des marchés financiers, la nouvelle majorité devra agir vite pour tenter de rééquilibrer les comptes et stimuler la croissance.

C’est une nouvelle cure d’austérité qui se profile avec le risque d’attiser la grogne sociale. Les Espagnols subissent en effet la rigueur depuis mai 2010 et doutent de la capacité des grands partis politiques à remettre le pays sur les rails.