DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Début du procès des Khmers Rouges au Cambodge

Vous lisez:

Début du procès des Khmers Rouges au Cambodge

Taille du texte Aa Aa

Les trois derniers responsables Khmer rouges se retrouvent face à leur passé devant un tribunal cambodgien.

Le procès qui a commencé ce matin à Phnom Penh est le deuxième du tribunal international après celui d’un ancien directeur de prison.

Les trois hauts-responsables, l’idéologue Nuon Chea, l’ex ministre des Affaires Etrangères Ieng Sary, et le président Khieu Samphan, sont accusés de génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

L’ex-première dame, malade, ne comparaît pas.

Et la pression sur le tribunal est énorme :

“Je pense qu’il est important qu’il soit permis à la cour de travailler de façon indépendante, déclare ce responsable de la communication du tribunal. Le tribunal l’a déjà signalé auparavant, nous ne devons recevoir d’instructions de personne, que ce soit le gouvernement, les Nations Unies, ou la société civile”.

En quatre ans seulement, entre 75 et 79, les Khmers Rouges ont tué deux millions de personnes.

Trente ans après, le tabou tombe, et des centaines de Cambodgiens se sont déplacés au tribunal, situé dans la banlieue de Phnom Penh.

Mais les trois accusés rejettent toutes les accusations. La crainte est en outre grande de les voir mourir avant un verdict, qui pourrait prendre plusieurs années.