DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : les violences font vingt morts place Tahrir

Vous lisez:

Egypte : les violences font vingt morts place Tahrir

Taille du texte Aa Aa

Les violences continuaient ce lundi matin place Tahrir, au Caire… La capitale égyptienne est le théatre depuis plusieurs jours de graves violences, une frange de la population voulant en finir avec le gouvernement militaire.

Vingt personnes au moins ont été tuées ce weekend dans les affrontements avec les forces de l’ordre. Les blessés se comptent, eux, par milliers depuis la semaine dernière.

Ce matin, des groupes de jeunes manifestants défiaient toujours à jets de pierres la police anti-émeutes, qui répondait par les gaz lacrymogènes et les matraques.

“On veut en finir avec le régime corrompu du Conseil militaire du Maréchal Tantaoui, ce voleur, qui faisait partie de l’ancien régime corrompu,” s’exclame ce manifestant.

“La première chose qu’on veut, c’est que le régime Moubarak soit jugé à temps, sinon nous allons perdre confiance dans ce conseil militaire suprême, déclare cet autre. Ils ne font que parler, on ne voit aucune action”.

Des rassemblements similaires ont eu lieu à Alexandrie et à Suez, mais c’est la place Tahrir, symbôle de la chute du président Moubarak, qui reste le lieu de cristallisation de tous les mécontentements et frustations.

Un début de transfert du pouvoir aux civils doit commencer dans une semaine avec les législatives, dont la date (28 novembre) a été maintenue. Des élections présidentielles doivent ensuite avoir lieu, mais nul ne sait encore quand.

L’homme qui dirige le Conseil Supérieur des Forces Armées, Hussein Tantaoui, a été pendant vingt ans le ministre de la Défense de Moubarak.