DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grande-Bretagne suspend les transactions bancaires avec l'Iran

Vous lisez:

La Grande-Bretagne suspend les transactions bancaires avec l'Iran

Taille du texte Aa Aa

L’objectif est bien sûr de faire pression sur Téhéran et son programme nucléaire controversé. La Grande-Bretagne a été la première à l’annoncer en ce début de semaine : de nouvelles sanctions économiques vont être adoptées contre l’Iran, plus que jamais soupçonné de chercher à se doter de l’arme atomique. George Osborne, le ministre britannique des finances, a annoncé que les transactions financières entre les banques britanniques et iraniennes étaient interrompues jusqu‘à nouvel ordre, autrement dit aussi longtemps que l’Iran refuse de se soumettre à ses obligations internationales.

Les Etats-Unis, le Canada et la France notamment, devraient eux aussi annoncer de nouvelles sanctions économiques.