DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La victoire de la droite en Espagne laisse les marchés de marbre

Vous lisez:

La victoire de la droite en Espagne laisse les marchés de marbre

Taille du texte Aa Aa

Les bourses européennes se sont rapidement enfoncées dans le rouge malgré le raz-de-marée bleu en Espagne. Il faut dire que la victoire de la droite espagnole aux législatives était attendue.

Et que le nouveau gouvernement de Mariano Rajoy ne devrait pas entrer en fonction avant le 20 décembre.

Madrid a donc ouvert à la baisse et a vu augmenter fortement son taux d’emprunt sur les marchés financiers. La dette publique espagnole atteint 703 000 milliards d’euros, soit 65% du PIB.

“Pour réduire le déficit public, comme le réclament l’Union européenne et les marchés financiers, c’est relativement facile. Il faut réduire les dépenses et imposer des augmentations d’impôts. Mais pour relancer l‘économie espagnole dans le même temps, c’est en fait très compliqué” explique José Ramon Pina, analyste espagnol.

Mais ce lundi, si les bourses sont en baisse, c’est aussi et surtout à cause d’un avertissement de l’agence de notation Moody’s quant à la note de la dette de la France. Les marchés s’alarment aussi d’un possible blocage des négociations sur la dette aux Etats-Unis.