DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Scandale des écoutes : Hugh Grant enfonce le clou

Vous lisez:

Scandale des écoutes : Hugh Grant enfonce le clou

Taille du texte Aa Aa

“Toxiques”, c’est le terme employé par Hugh Grant pour désigner les tabloïds au coeur du scandale des écoutes téléphoniques illégales en Grande-Bretagne. Auditionné par la commission d’enquête chargée de faire la lumière sur cette affaire, l’acteur britannique a accusé le Mail on Sunday de s‘être lui aussi livré à cette pratique en révélant des messages strictement privés.

“J’ai du mal à croire que le journal ait pu disposer d’autres sources que celle des écoutes téléphoniques sur ma messagerie”, a déclaré Hugh Grant.

L’acteur britannique laisse ainsi entendre que les journaux du groupe Murdoch ne sont pas les seuls à devoir répondre de ces méthodes douteuses.

Jusqu‘à présent, c’est sur News of the World, le plus gros tirage du groupe avant sa fermeture en juillet, qu‘était focalisé l’essentiel des soupçons.

Le tabloïd est dans la ligne de mire pour avoir piraté la messagerie de Milly Dowler, cette adolescente assassinée en 2002, donnant à l‘époque de faux espoirs à ses proches qui la croyaient toujours en vie.

Quelques jours après sa mort, un cliché des parents en train de refaire le dernier trajet suivi par leur fille, avait même été publié.