DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Toujours la répression aveugle et sanglante en Syrie

Vous lisez:

Toujours la répression aveugle et sanglante en Syrie

Taille du texte Aa Aa

Le régime syrien continue de réprimer avec violence les opposants, notamment dans la province d’Idleb, non loin de la frontière turque.

Au moins sept civils ont été tués ce dimanche alors que l’ultimatum de la Ligue Arabe appelant à l’arrêt des violences a pris fin samedi à minuit.

Homs continue à enterrer ses morts. Mais Damas s’expose désormais à de possibles sanctions économiques des pays arabes.

Le régime syrien a par ailleurs refusé que la mission d’observateurs de la Ligue Arabe puisse agir pour protéger les civils:

Walid el Mouhalem, ministre syrien des Affaires étrangères :

“Le plan, tel qu’on nous l’a présenté, octroie à la mission de la Ligue des prérogatives qui violent notre juridiction et compromettent notre souveraineté nationale. C’est sans précédent dans l’histoire qu’une organisation régionale agisse à l’encontre de la volonté d’un de ses membres.”

La Ligue Arabe doit se réunir jeudi à propos de la Syrie. Damas dénonce l’attitude de certains de ses membres qui espèrent une intervention étrangère dans le pays. Dans ce cas, Bachar el Assad s’est dit prêt à mourir au combat.