DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Troisième nuit de violences au Caire


Egypte

Troisième nuit de violences au Caire

Pour la troisième nuit consécutive, la place Tahrir est noire de monde. Ces Egyptiens ne se contentent pas de l’annonce de la démission du gouvernement.

Ce qu’ils veulent, c’est la dissolution du Conseil Suprême des Forces Armées:

“Le plus important c’est la démission du maréchal Tantawi, et de tous les membres du conseil militaire.” dit cet Egyptien. “Ensuite vient la démission du gouvernement. C’est tout ce qu’il nous faut.”

“C‘était un gouvernement inutile, le maréchal devrait démissionner, on en a marre de cette situation.” dit cet autre manifestant. “L’armée est responsable de tous nos problèmes actuels. Nous ne quitterons plus cette place.” promet-il.

Le bras de fer entre l’armée et le peuple égyptien peut donc encore durer. Depuis samedi, les affrontements avec les forces de l’ordre ont déjà fait au moins 33 morts.

Prochain article

monde

Scandale des écoutes : Hugh Grant enfonce le clou