DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bahrein : le roi promet des réformes pour une réconciliation

Vous lisez:

Bahrein : le roi promet des réformes pour une réconciliation

Taille du texte Aa Aa

Les forces de sécurité sont sur la sellette au Bahreïn. Dans son rapport publié ce mercredi, la commission indépendante chargée par le roi d’enquêter sur la répression du soulèvement de février-mars, a estimé qu’elles avaient fait un “usage excessif et injustifié de la force”.

Revenant sur les 35 décès et les milliers d’arrestations, son président égypto-américain a dénoncé des faits “graves et illégaux”.

“Le comportement des forces de sécurité Bahreinies tombe sous la définition de torture au regard des traités internationaux et viole le code pénal du Bahrein,” a déclaré Mohammed Cherif Bassiouni.

Le rapport recommande un allègement des peines prononcées à l’encontre des manifestants arrêtés.

Le roi Hamad Ben Issa Al-Khalifa a aussitôt promis des réformes pour favoriser une réconciliation nationale. Il a de nouveau accusé Téhéran, bien que la commission n’ait trouvé aucun lien manifeste entre le soulèvement de la majorité chiite et l’Iran.

Les chiites bahreinis reprochent au régime sunnite de leur interdire l’accès à la propriété et à la fonction publique.

Un chiite a été tué ce mercredi dans un accident avec une voiture de police qui chargeait des manifestants.