DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dette européenne, l'Allemagne est toujours à la tête du conseil de discipline

Vous lisez:

Dette européenne, l'Allemagne est toujours à la tête du conseil de discipline

Taille du texte Aa Aa

Les autorités allemandes se sont faits quelques frayeurs mercredi matin lorsque l’Agence fédérale du Trésor a essuyé un demi-échec à l’issue de son appel au marché obligataire en ne récoltant que 3,6 milliards d’euros à près de 2%, très loin de son objectif de 6 milliards d’euros. L’Agence allemande du Trésor a mis cet échec sur le compte dela nervosité des marché.

Aucune cgance en revanche que cela fasse bouger Berlin sur son refus de mutualisation de la dette européenne.

“Je trouve extraordinairement inapproprié, a déclaré mercredi matin la chancelière Angela Merkel au Bundestag, que la Commission européenne se focalise sur les différentes variétés d’Euro-obligations : donnant l’impression que la charge de la dette peut être partagée et et qu’on peut ainsi faire table rase des erreurs structurelles sur lesquelles reposent la monnaie européenne. Pourtant c’est exactement ce qui ne va pas, a affirmé Angela Merkel devant les députés allemands. “

Autre témoignage, également sur ce site : celui de Wolfgang Franz, conseiller économique de la chancelière allemande : notre journaliste Rudi Herbert l’a rencontré et lui a posé des questions sur la BCE, la Banque centrale européenne. Comment le gouvernement fédéral juge-t-il son action de lutte contre la crise de la dette ?