DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Procès de Seif al-Islam : la CPI reconnaît la compétence libyenne

Vous lisez:

Procès de Seif al-Islam : la CPI reconnaît la compétence libyenne

Taille du texte Aa Aa

Seif al-Islam Kadhafi peut être jugé en Libye.

C’est ce qu’a estimé le procureur de la Cour pénale internationale, Luis Moreno-Ocampo, à Tripoli.

Celui qui poursuit le fils du dictateur défunt pour crimes contre l’humanité, a rappelé la primauté de la justice nationale.

“La Libye est à présent un Etat établi, avec un nouveau gouvernement, et les Libyens ont le droit de juger Seif al-Islam et Senoussi ici. Notre règlement donne la primauté au système national. Tant qu’ils mèneront à bien la procédure, la Cour n’interviendra pas,” a-t-il assuré.

Le procureur de la CPI n’a pas été en mesure de faire la lumière sur l’arrestation d’Abdallah al-Senoussi, ancien chef du renseignement libyen. Les autorités libyennes, qui avaient affirmé qu’il avait été capturé ce week-end dans le sud du pays, se sont rétractées ce mercredi.

Une confusion probablement liée au passage de relais à une nouvelle équipe gouvernementale. Le premier ministre Rahim al-Kib a dévoilé sa composition mardi soir. Mais déjà, certaines tribus s’estiment marginalisées. Les Amazighs – les Berbères de Libye – appellent à geler toute coopération avec le Conseil national de transition.