DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Législatives russes : le parti au pouvoir perdrait la majorité des deux tiers (sondages)

Vous lisez:

Législatives russes : le parti au pouvoir perdrait la majorité des deux tiers (sondages)

Taille du texte Aa Aa

En Russie, le parti au pouvoir est le grand favori des prochaines législatives dans dix jours, mais il pourrait perdre la majorité des deux tiers qu’il détient depuis 2007. C’est en tout cas ce qu’indiquent deux sondages publiés ce vendredi, les derniers autorisés avant le scrutin.

Vladimir Poutine, le chef du Parti Russie Unie a donc voulu remobiliser ses troupes. “Si nous n’avons de majorité forte au Parlement, a-t-il prévenu, nous serons comme ces pays qui ont du mal à adopter les mesures réclamées par la situation. On serait obligé de vivre de promesses et de ne compter que sur les générations futures. Et cela entrainerait notre pays dans la situation dans laquelle plusieurs partenaires européens se trouvent déjà”.

Pour Vladimir Poutine, la large victoire de son parti à ces législatives serait une garantie supplémentaire en vue de la présidentielle prévue en mars prochain. Une élection qu’il compte bien remporter. Selon Lev Gudkov, analyste politique à Moscou, cela ne fait pas trop de doute. “Vladimir Poutine a la mainmise sur le champ politique, explique-t-il. Les opposants ont été écartés. Et le parti au pouvoir n’est pas confronté à une réelle concurrence”.

Les prochaines législatives devraient quand même voir la progression des formations d’opposition déjà représentées à la Douma, notamment le Parti communiste emmené par Guennadi Ziouganov. Les ultra-nationalistes de Vladimir Jirinovski pourraient également progresser.

“D’après moi, les choses ne devraient pas beaucoup changer, prédit Dasha, étudiante. Vous savez, ça fait plus de huit ans que le tandem Poutine-Medvedev est au pouvoir. Et si ça continue pendant encore douze ans, le pays finira par s’effondrer”.

“J’aimerai croire que tout va bien se passer, avance une autre résidente de la capitale, mais je pense qu’on va vers des temps difficiles. Et dans ces cas-là, ce qu’il faut, ce sont des leaders irréprochables”.

Les législatives russes auront lieu le dimanche 4 décembre.