DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Regain de tension autour de la question chypriote

Vous lisez:

Regain de tension autour de la question chypriote

Taille du texte Aa Aa

La tension monte, de nouveau, sur l’ile divisée de Chypre avec en en toile de fond, une course pour les ressources énergétiques. D’un côté, le gouvernement grec chypriote autorise une compagnie pétrolière américaine à forer au large des côtes du sud. De l’autre, un navire d’exploration turc escorté par des bâtiments de la marine, recherche des gisements de gaz. Les deux parties tentent de confirmer que cette région de la méditerranée dispose d’importantes réserves sous-marines.

Cette bataille en méditerranée complique un peu plus les efforts de réunification entre les ethnies turques du nord et grecques du sud de Chypre. Et elle menace aussi de faire achopper les négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. Pour le président chypriote, Dimitris Christofias, l’attitude de la Turquie dans cette affaire trahit les volontés expansionnistes d’Ankara sur l‘île.

Ce conflit frontalier maritime montre comment l’intensification des recherches de ressources énergétiques peut transformer une région en poudrière. Il est à l’image de ce qu’il se passe ailleurs dans le monde, notamment en Asie du sud-est, en Arctique, en Afrique ou même Amérique latine.

Pour parler de la question chypriote, Chris Burns reçoit Ioannis Kasoulides (euro-député chypriote du Comité des affaires étrangères), Michael Emerson (chercheur au Centre européen d‘études politiques) et Suat KINIKLIOĞLU (représentant du parti AKP).