DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rétromachine : Joseph Guillotin présente sa veuve

Vous lisez:

Rétromachine : Joseph Guillotin présente sa veuve

Taille du texte Aa Aa

Le 28 novembre 1789, Joseph Guillotin présente à l’Assemblée Constituante française une invention qui va marquer l’Histoire : la guillotine. Présentée comme « le moyen le plus sûr, le plus rapide et le moins barbare » pour exécuter les condamnés, son utilisation est légalisée en 1791 dans l’article 3 du code pénal par la mention “Tout condamné aura la tête tranchée”.
La première exécution par guillotine a lieu le 25 avril 1792. Nicolas-Jacques Pelletier, un voleur de grand chemin est le premier à monter sur “La Demoiselle” (aussi surnommée “Louisette” puis “La Veuve”). Pendant la Terreur, 50 guillotines sont installées en France. Elles servent à l’exécution de plus de 20 000 personnes.

La machine a également mis fin à la vie de plusieurs membres de la monarchie française : Louis XVI, Marie-Antoinette et Louis-Phillippe meurent sur l’échafaud. Plus tard, Danton et Desmoulins sont à leur tour exécutés. La guillotine, également en vigueur en Suisse, Suède, Belgique et Allemagne, est utilisée pour la dernière fois en France en 1977.

D’autres 28 novembre : une loi autorise les Françaises « en couches » à prendre 8 semaines de congés sans être licenciées (1909) ; le Premier ministre jordanien Wasti Tall est assassiné par le groupe Septembre Noir au Caire (1971) ; les Norvégiens rejettent pour la seconde fois l’adhésion à l’UE (1994) ; Wikileaks publie des documents diplomatiques confidentiels américains (2010)

Né(e)s un 28 septembre : le peintre britannique Willam Blake (1759), l’ethnologue français Claude Lévi-Strauss (1908), le couturier français Jean-Charles de Castelbajac (1949), l’acteur américain John Stewart (1962), le footballeur italien Fabien Grosso (1977)