DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Belgique : l'accord sur le budget ouvre la voie à la formation d'un gouvernement

Vous lisez:

Belgique : l'accord sur le budget ouvre la voie à la formation d'un gouvernement

Taille du texte Aa Aa

La voie est désormais ouverte en Belgique à la formation d’un gouvernement. Six partis francophones et flamands ont conclu un accord ce samedi sur le projet de budget fédéral 2012.

Le roi Albert II a donc chargé le formateur Elio di Rupo de rapidement mettre en place un nouveau cabinet.

Le socialiste deviendrait ainsi le Premier chef de gouvernement francophone en Belgique depuis plus de 30 ans.

Ni les Verts, ni les nationalistes flamands de la N-VA ne seront associés au nouvel exécutif.

“Je pense que l’on peut être satisfait de l’accord sur le budget”, dit le leader socialiste flamand, Bruno Tobback. “C’est un accord responsable qui offre une perspective, et qui inclus ce qui se devait d‘être fait, des choses qui ne sont pas forcément plaisante”.

“L’Europe voulait des mesures pour que les gens puissent continuer de travailler, et cet accord va très loin”, explique Alexander de Croo, du VLD. “C’est un budget de réforme qui va satisfaire l’Europe”.

Il est vrai qu’après plus de 500 jours de crise, les Belges étaient sous la pression de marchés et de l’Union.

Le budget 2012, donne donc un tour de vis fiscal sans précédent pour le pays. Bruxelles doit économiser un peu plus de 11 milliards d’euros l’année prochaine et une vingtaine de milliards au total d’ici 2015.

Les syndicats belges ont déjà appelé à manifester le 2 décembre prochain. Sauf revirement de situation, le nouveau gouvernement devrait prêter serment avant Noël.