DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

DSK: l'enquête d'un journaliste américain rallume la thèse du complot

Vous lisez:

DSK: l'enquête d'un journaliste américain rallume la thèse du complot

Taille du texte Aa Aa

La thèse du complot contre Dominique Strauss-Kahn prend peut-être forme aux Etats-Unis. Le magazine New York review of Books révèle de nouveaux détails sur ce qui s’est passé ce 14 mai au Sofitel. S’appuyant sur des images de vidéosurveillance, il affirme que deux employés de l’hôtel où séjournait l’ancien directeur du FMI se congratulaient en dansant au moment où la police était appelée. Soit une heure après que la femme de ménage Nafissatou Diallo a dit avoir été agressée. Un portable de DSK aurait été piraté et un de ses mails personnels aurait été lu à Paris, au siège du parti au pouvoir, l’UMP ajoute le magazine.

Le secrétaire-général de l’UMP, Jean-François Copé, a rejeté ces accusations. “S’il y a des faits avérés. Si il y a des preuves évidentes, il va de soit que l’on doit, les uns et les autres, en tirer les conséquences. Mais tant que ce ne sont que des ragots, des rumeurs, des allégations sur la base de témoignages anonymes dont on ne sait strictement rien, vous comprendrez que nous restions alors un peu plus réservés”, a déclaré Copé.

En mai dernier, une grande majorité de Français estimait que l’accusation de Nafissatou Diallo à l’encontre de l’ancien favori de la présidentielle de 2012 était le fruit d’un complot. En septembre, ils étaient moins nombreux à le croire, même après que DSK a été blanchi au pénal.

Avec Reuters