DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Ligue arabe adopte des sanctions économiques et diplomatiques contre la Syrie

Vous lisez:

La Ligue arabe adopte des sanctions économiques et diplomatiques contre la Syrie

Taille du texte Aa Aa

La Ligue arabe sanctionne la Syrie.

Les sanctions prévoient un gel des avoirs de l’État syrien, l’interruption des transactions avec la banque centrale de Syrie et l’arrêt des investissements dans ce pays. Les responsables syriens ne pourront plus voyager dans d’autres pays arabes. Seul l’Irak et le Liban ont voté contre ces sanctions.

Le Président de la Ligue arabe, le Premier ministre du Qatar, n’a pas exclu une intervention étrangère au cas où le monde arabe ne parvienne pas à faire cesser le bain de sang.

“Tout ce que nous faisons vise à éviter une pareille ingérence étrangère, mais si la communauté internationale juge que nos efforts ne sont pas assez sérieux, pour obtenir des résultats je ne peux pas garantir qu’il n’y aura pas une pareille ingérence”, a déclaré Hamad Bin Jasim al-Sani.

Damas refuse toujours d’accepter la présence d’observateurs arabes et de cesser de réprimer les manifestations contre le régime baassiste.

En novembre, plusieurs centaines de personnes, civils et militaires, ont été tuées. Quelques 3.500 personnes auraient péri depuis la mi-mars.

Le Qatar et Bahreïn ont appelé leurs ressortissants à quitter la Syrie.