DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des élections congolaises sous grande tension

Vous lisez:

Des élections congolaises sous grande tension

Taille du texte Aa Aa

Il règne une extrême nervosité à l’occasion des élections présidentielle et législatives en République démocratique du Congo. A Kananga, dans le centre du pays, une quinzaine de bureaux de vote ont été incendiés. A Kinshasa, un homme soupçonné de fraude a été roué de coups. Sans l’intervention de la police congolaise, le fraudeur présumé risquait d‘être lynché. Les électeurs lui reprochent d’avoir “bourré” les urnes. “Nous avons attrapé un type qui avait sur lui tout un lot de bulletins déjà remplis, a témoigné un homme. Il essayait de les mettre dans les urnes”.

A Lubumbashi, dans le sud-est de la République démocratique du Congo, des hommes armés ont attaqué un bureau de vote. Deux policiers et une électrice ont été tués. Onze candidats sont en lice pour la présidentielle. Le président sortant Joseph Kabila est présenté comme le favori car l’opposition est désunie. Etienne Tshisekedi n’a pas réussi à rassembler derrière son nom.