DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des incidents commencent à perturber les élections congolaises

Vous lisez:

Des incidents commencent à perturber les élections congolaises

Taille du texte Aa Aa

La présidentielle et les législatives n’ont pas encore échappé au risque de la violence en République démocratique du Congo. Le scrutin avait débuté dans le calme lundi matin, mais depuis, dans la ville de Kananga notamment, des bureaux de vote ont été incendiés.

Après avoir voté, le président sortant Joseph Kabila a voulu rassurer les Congolais, en indiquant que toutes les mesures étaient prises pour la sécurité.

Dix autres candidats briguent également la présidence, mais l’opposition est désunie. Le principal opposant Etienne Tshisekedi n’a pas réussi à rassembler derrière son nom. Les électeurs de l’immense République démocratique du Congo doivent aussi renouveler les 500 sièges de l’Assemblée nationale. Les candidats ne manquent pas – ils sont près de 19.000 – mais le matériel électoral peine parfois à arriver. Et des rumeurs de fraudes circulent déjà.