DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'OCDE publie des perspectives moroses pour la zone euro

Vous lisez:

L'OCDE publie des perspectives moroses pour la zone euro

Taille du texte Aa Aa

Les pays développés sont confrontés à un ralentissement économique généralisé, et les perspectives sont plutôt moroses pour 2012. Ce constat émane de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), qui a publié ce lundi son rapport semestriel.

“Nous traversons une période difficile, commente Pier Carlo Padoan, un des chefs économistes de l’OCDE. Je pense même qu’on peut parler de phase critique. La situation dans la zone euro se détériore rapidement et la contagion se propage. Les politiques engagées sont à la traîne, pas seulement dans la zone euro, mais aussi aux Etats-Unis. Il faut donc mener des actions radicales pour éviter le pire. Mais nous pensons aussi que la tendance peut s’inverser et les choses s’arranger”.

La capacité de réaction de la zone euro face à la crise de la dette suscite aussi des réserves de la part de Moody’s. L’agence de notation prédit d’abord une série de chocs avant qu’une solution n‘émerge. Cela aboutirait selon Moody’s soit à une intégration plus poussée, soit à une désintégration de la zone euro. Un scénario catastrophe exclu ce lundi par le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, également membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE). “Concernant la question d’un possible éclatement de la zone euro, a-t-il dit, je pense que l’hypothèse n’a aucun sens. Il n’y a pas de plan B. C’est absolument hors de question.”

Selon l’OCDE, le seul acteur à pouvoir endiguer la propagation de la crise de la dette, ce serait la Banque centrale européenne. Mais l’Allemagne, notamment, s’oppose à une intervention de la BCE.